Dictionnaire encyclopédique Wagner.pdf

Dictionnaire encyclopédique Wagner PDF

Depuis Charles Baudelaire, qui lui écrit : Je vous dois la plus grande jouissance musicale que jaie jamais éprouvée, jusquà Pascal Quignard, qui avance que la cour du tribunal de Nuremberg aurait dû demander de faire battre en effigie la figure de Richard Wagner, une fois lan, dans toutes les rues des cités allemandes, aucun compositeur na suscité autant dengouements ni autant de réticences que celui de LAnneau du Nibelung, de Tristan et Isolde ou de ParsifaL Aucun, non plus, na exercé une telle influence, ni été à lorigine de tels accaparements - au point que son nom ait été dérivé en mouvement, le wagnérisme, qui rend compte à la fois de la somme des propositions formulées par lui dans les domaines les plus divers, mais aussi, via la réussite éclatante de son oeuvre, des échos multiples que son nom et ses créations ont pu provoquer à travers le monde entier. Montrer à quel point, pour reprendre le mot visionnaire de Nietzsche, Wagner résume à lui seul la modernité, tant dans ses composantes les plus légères que dans ses manifestations les plus graves, tel est le projet de ce Dictionnaire encyclopédique Wagner, dans lequel les auteurs ont également souhaité, autant que possible, mettre en oeuvre le précepte de Thomas Mann : La passion est lucide ou, sinon, ne mérite pas son nom. Cet ouvrage, dune ampleur et dune ambition inédites, réunit une trentaine des meilleurs spécialistes de Wagner et du wagnérisme, et présente lhomme, loeuvre et sa postérité en quelque mille quatre cents entrées.

TÉLÉCHARGER

LIRE EN LIGNE

TAILLE DU FICHIER 4.35 MB
ISBN 9782742778430
AUTEUR Timothée Picard
FICHIER Dictionnaire encyclopédique Wagner.pdf
DATE 07/02/2020

Richard Wagner — Wikipédia Richard Wagner naît le 22 mai 1813 au n o 3 de la rue Brühl (en) au deuxième étage de l'hôtel Zum roten und weißen Löwen (« l'Hôtel du Lion Rouge et Blanc ») dans le quartier juif de Leipzig, seconde ville du Royaume de Saxe.Il est le neuvième enfant du couple formé en 1798 par Carl Friedrich Wagner (1770–1813), greffier de la police municipale de Leipzig, homme cultivé, acteur