Arts de cour en Afrique noire.pdf

Arts de cour en Afrique noire PDF

Les royautés dAfrique noire, à linstar de celles dOrient et dOccident, se sont attaché les services dartistes. Des ensembles palatins comportèrent même de véritables cités dartisans, creusets favorables aux recherches tant techniques quartistiques : rupture avec la représentation frontale, transcription de certaines données du réel comme le mouvement ou lévénement, approche naturaliste... virent le jour dans les ateliers de cour. Le pouvoir sest appuyé sur les arts pour se construire, se grandir et imposer une esthétique qui le singularise. La puissance du souverain relève de lordre du surnaturel et du divin. Absolument différent des autres, le roi est soumis à un étrange destin qui veut que le pays soit identifié à son propre corps : une conception particulière, déterminante dans les représentations royales. Embonpoint, jeunesse, vigueur musculaire, quiétude sont les qualités - reproduites par lartiste dans les portraits - qui témoignent de ce que le souverain incarne, le royaume. Dans ces sociétés sans écriture, les insignes de la souveraineté - couronnes, coiffes, bâtons de commandement, sièges, armes cérémonielles, parures... - véritables objets dart, participent pleinement, par leur diffusion, à lextension du pouvoir royal.

TÉLÉCHARGER

LIRE EN LIGNE

TAILLE DU FICHIER 3.84 MB
ISBN 9782876601895
AUTEUR Michèle Coquet
FICHIER Arts de cour en Afrique noire.pdf
DATE 01/01/2020

Imposible à définir de par sa diversité, l'art africain ou plutôt les arts africains sont une de mes passions depuis que j'ai "rencontré" ce masque Igbo, d'une puissance expressive indéniable.Ce masque est le point de départ de ma passion pour cet art qui vient tout juste de trouver sa place au Louvre. l' art primitif essence de l'ART et de l'artisanat AFRICAIN