Luc Sommeyre, Karyne Gaudin, Didier Guerche, La famille Le Pen : vous êtes tous des Africains !

Luc Sommeyre, candidat pour le FN aux élections départementales de mars 2015 sur le canton de Conflans Sainte Honorine (Andrésy, Chanteloup-les-Vignes, Conflans-Sainte-Honorine, Maurecourt), poursuit encore ses propos délirants sur le site d’extrême droite ouvertement raciste « Minurne ».

Une plainte contre X avait été déposé le 13/03/2015 pour « menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes (article 222-17 du code pénal) » suite à un article publié sur ce site et incitant littéralement au meurtre (on peut retrouver cette plainte ici)
On peut retrouver ICI l’article détaillant les propos délirant de ce personnage.

Ce site qui avait été fermé en France en décembre 2014 en application du décret n° 2015-125 du 5 février 2015 relatif au blocage des sites provoquant à des actes de terrorisme, a été rouvert en Suisse.
Et cet adhérent FN recommence dernièrement à y déverser ses délires !
On y trouve des charmants propos tel que « La race blanche…et les autres », « La race noire, la race jaune, la race rouge »…, et de lire que la différence entres ces « races » est « génétique »…, ou encore qu’il « reconnait avec fierté être raciste »…
Il est malheureux de devoir répondre à ce personnage, et par ricochet , aux « théoriciens » du F-Haine, mais la vérité est cruelle pour eux :

Un élément prouvé scientifiquement qui fera hérisser les F-Haines : l’humanité toute entière vient d’Afrique, d’un endroit proche de la Namibie actuelle : « Nous sommes tous des africains !» comme le disait le prix Nobel Desmond Tutu !

Luc Sommeyre, Karyne Gaudin, Didier Guerche, la famille Le Pen …:

vous êtes tous des Africains ! soyez-en fier !


Les races humaines au sens strict n’ont aucune existence biologique, notamment du point de vue des connaissances génétiques actuelles. Lire la suite →

Facebooktwittergoogle_plus

Forum des associations : le choix sélectif de la municipalité

FlyerForumAssociationsAutorisees

Début juin, nous avons transmis à la mairie de Conflans Sainte Honorine une demande d’inscription pour le forum des associations qui doit avoir lieu le 05/09/2015.

Notre association ayant plus d’un an d’ancienneté, nous pouvions donc prétendre participer à ce rendez-vous important de la vie conflanaise (l’année dernière, la mairie nous ayant dit qu’il s’agissait du seul critère).
Nous pensions qu’en nous y prenant ainsi à l’avance, il n’y aurait pas de problème particulier.

Pas du tout ! nous avions simplement oublié de prendre en compte la politique de la nouvelle majorité municipale par rapport aux associations.
Après la réduction des subventions (-15% en moyenne), le passage en gestion municipale du théâtre Simone Signoret (et un contrôle sur sa programmation ?), nous en sommes désormais à la sélection des associations sur le forum à la tête du client et au fait du prince !

Après avoir attendu une réponse qui ne venait pas, un appel téléphonique au service évènementiel de la mairie nous a appris que : « votre demande n’a pu être retenue car la municipalité souhaite recentrer le forum sur un côté familial en ne retenant que les associations proposant des activités culturelles ou sportives ».
Bizarrement, le surlendemain de cette conversion téléphonique, nous recevions par courrier postal la réponse « officielle » (dont vous trouverez la copie ICI).

Comme on peut le constater, il s’agirait d’un problème de place et d’une volonté de la municipalité «d’attribuer les emplacements aux associations proposant des activités pendant la durée de la période scolaire».

Exit donc les associations à but social tout au long de l’année, et pas seulement pour des périodes scolaires ?
Exit donc les associations qui n’ont pas le bonheur d’être dans la même ligne que la majorité municipale ?
Exit donc les associations qui ont le (très grand) tort de s’intéresser à la vie de la cité, autrement dit à la Politique ?

Apparemment désormais, c’est la municipalité (LR ex UMP) qui décide (sur quels critères ?) si telle ou telle association a le droit d’être représentée à ce temps fort de la vie conflanaise.

Peut-être que si nous avions proposé des courses en quads, un karaoké, ou un club de lecture des œuvres complètes de Nicolas Sarkozy, aurions-eu nous plus de chance ?

Peut-être faudrait-il organiser un salon des “refusés” ?

Facebooktwittergoogle_plus

Grèce : petit guide contre les bobards médiatiques

logoAttac
Malgré l’ingérence et la pression des dirigeants de l’Union Européenne, le peuple grec a décidé de prendre courageusement son destin en main et d’en finir avec les politiques d’austérité qui ont plongé le pays dans la misère et la récession. Dans les pays victimes de la Troïka, mais aussi dans de nombreux autres pays européens, cette victoire est perçue comme un formidable encouragement à lutter pour mettre un terme à des politiques profitables aux marchés financiers et désastreuses pour les populations.

Mais déjà les grands médias relaient l’idée absurde selon laquelle l’annulation de la dette grecque « coûterait 600 euros à chaque contribuable français ». À mesure que les négociations vont se durcir entre la Grèce et la Troïka, la propagande va s’intensifier et notre travail d’éducation populaire sur la question de la dette publique va devenir de plus en plus décisif. Ces réponses aux idées reçues sur la dette grecque ont vocation à y contribuer.

(source : france.attac.org)

Consulter les réponses aux idées reçues sur la dette grecque ici (source : ATTAC)

Facebooktwittergoogle_plus

Budget 2015 : ils taillent, on trinque !

massue1Zzziouff !! Ils ont tout coupé ! La Mairie UMP n’y est pas allée avec le dos de la cuillère en taillant dans le budget de la Ville pour 2015. La cisaille va être sévère pour les Conflanais. Par ses choix injustes, l’UMP aggrave localement l’austérité nationale du gouvernement qui diminue les dotations aux collectivités tout en leur déléguant de plus en plus de missions.

Pour commencer, les impôts locaux vont augmenter de 8%, bien que Laurent Brosse ait promis le contraire pendant la campagne électorale des municipales 2014. Conflans sera l’une des villes les plus taxées de notre département. Mais ces impôts supplémentaires vont-ils financer davantage de services pour la population ?
Que nenni ! Lire la suite →

Facebooktwittergoogle_plus

Départ du « Paris-Nice » 2016 de Conflans-Sainte-Honorine

Le 6 mars 2016 aura lieu le départ de la course cycliste « Paris-Nice » de Conflans-Sainte-Honorine. Ainsi en ont décidé Pierre Bédier (président du conseil départemental) et Laurent Brosse (maire de Conflans).
Suite à l’accord financier entre le conseil départemental des Yvelines et la société organisatrice (Amaury Sport Organisation), le départ de cette course a lieu depuis 2010 à partir d’une commune des Yvelines (en 2015 Maurepas).
Aux questions posées et précisions demandées en conseil municipal du 18 mai 2015 par les élus du groupe Conflans Energie Populaire, le maire a répondu que la principale association de sport cycliste, La Roue d’Or Conflanaise, a été consultée et qu’elle est favorable à cette opération « car elle escompte un regain d’adhésions comme cela s’est constaté chaque fois pour la commune organisatrice ». Il a également indiqué que « le coût financier sera intégralement supporté par le conseil départemental (à noter que l’argent du conseil départemental qui va financer cette opération ne vient pas de nulle part : c’est nos impôts…) et que, pour l’instant, aucun travaux de voirie n’est envisagé pour adapter le réseau conflanais à la compétition ».
Nous avons de fortes raisons de douter de l’exactitude de ces réponses. Lire la suite →

Facebooktwittergoogle_plus

STOP aux cirques avec animaux

url1

Les spectacles avec animaux imposent systématiquement et dans tous les cas des souffrances de toutes sortes incompatibles avec le respect de la condition animale. Citons sans être exhaustifs : l’extraction du milieu naturel, la vie en captivité et dans des conditions allant seulement du pire au médiocre car toujours inadaptées, la promiscuité entre espèces qui n’ont rien à voir les unes avec les autres, le stress des déplacements incessants et l’agression permanente d’être soumis aux regards et excitations diverses etc. Quant au dressage, il n’existe pas de dressage en douceur. Les deux moyens principaux de dressage sont les coups et la privation de nourriture. Il y a aussi la drogue, le tout pour parvenir à des numéros ridicules qui n’ont rien à voir avec les gestes et attitudes que l’animal a naturellement. On peut fréquemment parler de tortures. Prétendre amuser les enfants avec çà c’est au contraire légitimer la violence et la pire bêtise. Faire croire qu’un chimpanzé sourit de par sa physionomie alors qu’il souffre est une imposture ! Se donner bonne conscience en se laissant persuader que tel cirque est une exception de bons traitements n’enlève aucunement la réalité de la souffrance, de la contrainte et de l’humiliation animale qui sont toujours présentes.

Conflans accueille plusieurs cirques dans l’année. (le dernier en date qui s’est installé du 13 au 27 avril 2015 plaine des jeux Henri Dunant face à la piscine, où on a pu voir les conditions déplorables dans lesquelles étaient détenus ces animaux) Dès lors qu’un cirque présente des animaux sur piste ou en cage, nous demandons à le refuser sur le territoire de la commune. Nous demandons à la municipalité de refuser son autorisation d’installation et de n’accorder celle-ci qu’aux spectacles humains qui eux relèvent véritablement de la performance et de l’art du cirque . Dans un premier temps, le maire Laurent Brosse avait semblé aller dans notre sens et envisageait, au tout début de son mandat, d’interdire les cirques avec animaux. Il est revenu sur cette position en acceptant des cirques avec animaux, la dernière fois en se contentant d’un certificat de vétérinaire attestant que les animaux étaient en bonne santé. Pour nous cette réponse ne correspond pas au problème et ce n’est pas davantage une garantie. Nous souhaitons que Conflans prenne authentiquement sa part de la lutte contre ces spectacles avilissants et ces coutumes d’un autre âge en les interdisant purement et simplement.

campagneanimauxdecirque

Voir ici la vidéo mise en ligne sur You Tube par la fondation Animal Defenders International.

Il y a déjà 30 pays à interdire officiellement les animaux sauvages dans les cirques dont la Belgique, les Pays-bas, ou la Grèce, la Hongrie et la Croatie qui ont prononcé une interdiction totale.
Et en France ?
Des interdictions existent, mais à l’échelle locale : des municipalités comme Creil, Bagnolet, Montreuil ou Illkirch (en Alsace) ont adopté des arrêtés municipaux pour refuser tout cirque avec des animaux sauvages.
Pourquoi pas Conflans ?

Des cirques sans animaux : le cirque Plume, le cirque du Soleil, …etc

Une pétition de l’association “30 millions d’amis” à signer ICI pour obtenir la fin de ces spectacles animaliers.

url

Facebooktwittergoogle_plus

Gazette de CES – n° 0 – Juin 2015

Facebooktwittergoogle_plus

Conférence et débat public : “Objection de croissance et bien vivre”

Tractweb

Tractweb2

Facebooktwittergoogle_plus

Communiqué du collectif de soutien aux réfugiés tibétains de Conflans

Jeudi 26 mars 2014
Communiqué du collectif de soutien aux réfugiés tibétains de Conflans
– Appel à la solidarité –

Nous prenons l’initiative de vous contacter pour appeler votre attention sur la situation de réfugiés tibétains sur la commune de Conflans-Sainte-Honorine (78). Notre ville est en effet depuis plusieurs années une destination privilégiée par de nombreux tibétains fuyant la répression du gouvernement chinois. Ils sont donc demandeurs d’asile et pour certains, réfugiés statutaires. Ils trouvent auprès de l’association La Pierre Blanche une assistance considérable : repas, dortoir, aide administrative, cours de langues… Mais l’association, qui vient en aide à toute personne en situation d’exclusion et donc non pas seulement aux Tibétains, est désormais débordée, ses capacités maximales d’accueil étant déjà dépassées (que ce soit sur la péniche Je Sers ou dans les deux maisons qu’elle gère à Andrésy, commune voisine).
C’est ainsi que depuis plus d’un an, certains Tibétains avaient dû établir des campements de fortune sur la passerelle piétonne ou sous le pont de la RN184 qui traverse la Seine. Comble de l’inhumanité, la mairie a publié au début de l’hiver 2014 un arrêté d’interdiction d’occupation de ces lieux, sans pour autant proposer de solution alternative. C’est cet événement qui a provoqué une mobilisation plus active, débouchant sur la formation d’un « collectif de soutien », comprenant diverses associations locales et citoyens engagés sur Conflans. La mairie a alors finalement accepté la proposition qui lui a été faite par ce collectif de donner à une quarantaine de Tibétains l’accès, de nuit, à une salle municipale (salle Eugène Le Corre) vide car prévue pour destruction à la fin du mois de mars, et située justement sous ce même pont. Si cette solution n’est pas idéale et bien sûr pas pérenne, les Tibétains ont du moins pu avoir un toit, du chauffage, de l’électricité et l’eau courante durant l’hiver.
Ceci étant, et malgré la tenue de plusieurs réunions entre le collectif et la Mairie ainsi que l’interpellation de l’Etat, aucune solution d’hébergement plus pérenne ne semble avoir été trouvée depuis. Or, la mairie et la préfecture affirment ne pas vouloir prolonger l’ouverture de la salle à la fin du mois. La position de la mairie s’articule autour du déni de compétence : il s’agirait là d’une compétence exclusivement étatique puisque l’accueil des demandeurs d’asile et réfugiés statutaires relève bien des services de l’Etat. Ceux-ci affirment quant à eux déjà tenir leurs engagements et faire tout leur possible, d’autant plus qu’ils ne veulent/peuvent pas cibler une population en particulier (pas de discrimination positive). Le constat reste selon nous toutefois toujours le même : les pouvoirs publics ne remplissent pas le rôle qui est le leur selon la loi. L’accueil et l’hébergement des demandeurs d’asile et réfugiés statutaires en structures spécifiques (CADA notamment) est bel et bien prévu par la loi mais n’est pas effectif faute de moyens.
Nous sommes actuellement en négociation avec la mairie et les services de l’Etat pour faire en sorte qu’à la fin du mois, les Tibétains ne se retrouvent pas une fois de plus à la rue, situation qui serait totalement inadmissible, hiver ou pas. Au vu des dernières prises de position, nous craignons qu’une issue positive reste peu probable de la part des pouvoirs publics.
L’objet de ce communiqué est donc, au-delà de la sensibilisation à la situation, un appel à la solidarité car le tissu associatif et citoyen de Conflans n’est hélas pas en mesure de palier entièrement aux déficiences des pouvoirs publics. Nous souhaitons relayer ce message le plus largement possible. Toute proposition de contribution, et plus particulièrement en ce qui concerne l’hébergement, sera donc la bienvenue.

Signataires

La Pierre Blanche, Le Collectif, La Ligue des Droits de l’Homme, Confluence Ecologie Solidarité


télécharger le communiqué ICI

Facebooktwittergoogle_plus

Et si tous les Charlies se réappropriaient la politique ?

Source : Vincent Liegey avec Christophe Ondet et Stéphane Madelaine
Collectif « Un Projet de Décroissance » – http://www.projet-decroissance.net/
pasdecote

« Le capitalisme canalise les frustrations des hommes, les empile, comme il accumule le capital, et fait gonfler des bulles qui finissent par crever comme des bombes. » Bernard Maris

Il y a presque 20 ans sortait sur les écrans La Haine. Ce film raconte l’histoire de notre pays, la France, en chute libre : « au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. Mais l’important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage. »
Nous ne voulions pas voir la chute. Nous venons de nous prendre en pleine figure cet atterrissage d’une terrible violence. Cette tragédie n’est que la partie émergée, spectaculaire, d’un mal bien plus profond.

Notre société crée des monstres. Ces monstres sont nés en France et ont grandi en France. Comment se fait-il que notre société échoue à faire grandir des enfants dans un environnement serein et apaisé ? Comment se fait-il que des franges entières de la population se réfugient dans des communautés étanches, voire hostiles, les unes des autres, qu’elles soient religieuses ou pas (la religion n’explique pas tout) ?
Lire la suite →

Facebooktwittergoogle_plus