Les nouveaux barbares

DSC_0446_a

Comment qualifier autrement l’équipe municipale dirigée par Laurent Brosse, maire de Conflans Sainte Honorine ?

Leur slogan « Osons l’avenir » résonne de manière funeste avec l’abattage des tilleuls de la place Fouillère.
Si pour eux « Oser l’avenir » se traduit de cette façon, il y a de quoi être très inquiet pour l’avenir de notre commune. Notamment pour les arbres promis à l’abattage situés près des anciens locaux de la Caisse d’Allocation familiale, sur lequel un projet d’hôtel et de logements est prévu.
Sans parler du projet démesuré de port multimodal en face de Conflans (l’équivalent du port de Gennevilliers !) qui menace l’existence même de l’Ile du Devant.

Ces 31 tilleuls ne demandaient rien à personne et protégeaient les promeneurs et le marché. Ils faisaient partie de l’histoire de Conflans, et restent gravés dans la mémoire et dans le coeur des Conflanais.
Ces arbres, centenaires pour beaucoup d’entre eux, encore sains (les soi-disantes études qui ont établi qu’ils étaient malades n’a jamais été rendu publique, malgré des demandes restées sans réponse au maire et à deux conseillers municipaux – copie de ces échanges sur simple demande) ont été abattus sans état d’âme par la volonté d’une équipe municipale pour qui ils étaient seulement gênants pour le projet controversé de réfection de la place Fouillère.
Comment interpréter cette non-réponse autrement qu’à penser qu’il n’y a eu aucunes études réalisées ?
De fait, il n’y a pas eu d’études sauf l’affirmation par la mairie, pour les besoins de la cause, que les arbres étaient malades. Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.
Sur les sections des troncs coupés, chacun a pu voir qu’ils étaient encore parfaitement sains.

Ce projet aurait pu inclure ces tilleuls et faire de cette place un endroit intéressant et, en n’enlevant rien à l’agréable et au convivial, s’inscrivant dans la longue tradition des quais de Conflans avec cette permanence d’alignement d’arbre typique à ces lieux. En externalisant par exemple le parking actuel à l’emplacement de l’ancienne salle Eugène Lecorre, sous le pont de la N184, et laisser uniquement quelques places de stationnement à cet endroit – proposition faite lors de la réunion de « concertation » et laissée de coté par la municipalité.
Mais non, ces tilleuls gênaient l’aménageur pour y mettre des voitures et rendre les lieux accessibles aux cars de touristes dans le seul but de remplir les caisses des concessionnaires de parking.

Qu’est-ce qu’un arbre ? Pour ces gens-là, apparemment pas un être vivant, mais un élément que l’on peut utiliser sinon détruire quand il gêne.
L’extrême « indélicatesse » de l’aménageur en place résulte d’un manque certain de culture car nous savons aujourd’hui, comme il est expliqué dans le livre « La vie secrète des arbres » (édition les Arènes), les arbres ne sont pas seulement là pour produire du bois et de l’oxygène, mais sont des êtres sociaux, ils communiquent entre eux, « …Ils peuvent compter, apprendre et à mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades. Ils avertissent d’un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignon …. Pour des raisons inconnues, ils gardent les anciennes souches de compagnons abattus vivants depuis des siècles en les nourrissant avec une solution de sucre par leurs racines…. » et donc méritent que l’on se soucie d’eux comme des bons voisins.

L’ironie est que ceux-là mêmes qui font ce carnage ou qui l’approuvent iront verser des larmes émues au multiplexe où ils amèneront leurs enfants pour voir le dernier film de Nicolas Vannier qui démontre la même chose. Quelle inconséquence et pour certains, quel cynisme !

Il y a quelque temps, la municipalité menait une campagne sur le VAC et sur les panneaux pour dénoncer « Les huit saloperies » . Ce massacre des tilleuls des quais n’est-il pas aujourd’hui la « neuvième saloperie » ? Et selon nous, cette « neuvième saloperie » vaut largement à elle seule les huit autres car elle bouleverse définitivement le cadre de vie et le vivant, de façon irrémédiable.

Le maire, Laurent Brosse, et son équipe ont pris une lourde responsabilité en menant un tel projet pour lequel ils n’ont jamais été mandatés, et ne laisseront leur empreinte dans l’histoire de la ville qu’en tant que démolisseurs.


La place des tilleuls (renommé place des barbares, ou place du parking) après le massacre :
parcmètre_seul_debout
 
Plan de 1929 où l’on voit les tilleuls en nombre :

plan1929_tilleuls

Les Tilleuls juste avant leur exécution :

Print Friendly, PDF & Email
Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un petit calcul :) *

http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
http://www.confluence-ecologie-solidarite.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif 
 

Post Navigation