Archives de la catégorie: Cadre De Vie

Menace sur la ville

Menace sur la ville
Conflans-Saint-Promoteur

Exigeons une vraie concertation !

En signant la pétition sur www.change.org :

Halte au bétonnage ! Sauvons le patrimoine conflanais


cameraRonde

Collectif Les Amis du Ciné.Ville


contact : amisducineville@gmail.com


facebook.com/CineConflans


Pétition

En votant la démolition du Ciné.Ville, au lendemain des Journées du Patrimoine, les élu.e.s du conseil municipal ont choisi d’ignorer que ce cinéma est un élément important de l’histoire et de l’identité de notre ville. Son architecture des années 1920, avec sa voûte en béton mince, est un symbole de la modernité au début du XXe siècle. 90 ans après sa construction, il est possible de transformer sans nécessairement détruire : les architectes savent intégrer le patrimoine historique dans des créations contemporaines pour un coût raisonnable.

Nous demandons au maire et au conseil municipal de reconsidérer le projet de réaménagement du centre-ville et de replacer le cinéma au cœur d’un projet culturel ouvert à d’autres activités (expositions, ateliers d’art, conférences, projets éducatifs…) plutôt que de livrer l’espace public à des promoteurs privés qui, pour rentabiliser leur opération, projettent de construire à l’emplacement du cinéma, des Bains-Douches et de l’ancienne poste en meulière 65 logements et 200 places de stationnement sur 7 niveaux (au total : 140 logements et 300 places de stationnement autour de l’hôtel de ville).

C’est l’identité-même de notre ville qui est menacée par ces projets immobiliers conçus uniquement pour servir des intérêts privés. Nous voulons que les équipements publics continuent à remplir leur mission de service public culturel et social. Car ils sont la propriété de tou·te·s les Conflanais·es qui doivent être consulté·e·s sur les décisions majeures concernant leur cadre de vie.

Rappelons-nous que le maire et ses conseillers municipaux ont été élus sur la promesse de cesser le bétonnage de la ville ! Nous sommes attaché·e·s à notre patrimoine urbain et mémoriel et nous entendons le faire respecter.


Exigeons une vraie concertation !

Pour donner plus de visibilité à notre lutte

Exprimez votre soutien

  • en rejoignant le collectif des Amis du Ciné.Ville

  • en affichant cette page sur votre parebrise et/ou sur votre porte.


Facebooktwittergoogle_plus

Place du parking (ex place des tilleuls) : emblème de la commune ?

La réalité du caractère “emblématique” du réaménagement de la place Fouillères (place du parking) qui “reflète une image fidèle de la ville“, dixit la maître d’œuvre en charge du projet de Laurent Brosse :

embleme

Du macadam, du macadam...

“La réappropriation du fleuve avec une place emblématique qui reflète l’image de la ville” : des voitures et du macadam, du macadam…


Avec une telle vision des choses, nous avons de quoi nous inquiéter avec les futurs projets de Laurent Brosse et de son équipe !
IMG_0381_a
Au centre de la photo ci-dessus, on aperçoit l’endroit qui est censé accueillir un arbre !

Vu la petitesse de l’espace, un arbre digne de ce nom aura bien du mal à pousser !
Pour exemple, sur Paris, lorsqu’ils replantent des arbres, ils mettent 15m3 de terre : ici on voit mal comment mettre 15m3, au mieux il y aura au maximum 1m3 !
Un spécialiste des arbres que nous avons consulté assure que dans cet espace, un arbre va végéter et durer au grand maximum 20ans !
Donc les belles images que la mairie nous présentent ne correspondront en rien à la réalité !

Ici la fiche technique à destination des aménageurs pour la plantation d’arbres en milieu urbain (ville de Nanterre), comme on peut le voir les arbres éventuellememnt plantés sur la place auront beaucoup de mal à ne pas végéter (pour un arbre de taille moyenne, les recommandations sont de 5 à 8 m3 de terre)

D’ailleurs, sur Conflans de moins en moins d’arbres sont plantés, et de plus en plus abattus.

La place des tilleuls avant, c’était cela : (mais ça, c’était avant…)

Articles sur le même sujet :

Les nouveaux barbares
A l’aide sauvez nous!
Réponse à Charles, un élu 3

Facebooktwittergoogle_plus